Transformation de l’action publique : enjeu numérique ou managérial ?

Informations pratiques

Regards croisés avec 2 experts sur les enjeux de la transformation de l’actions publique, qui concerne les entreprises, les citoyens et les agents publics :

Cette transformation de l’action publique, engagée déjà depuis un certain nombre d’années, comporte plusieurs volets  :
– Des services publics plus proches des usagers ;
– Des démarches plus simples et plus accessibles ;
– Une intervention publique plus performante ;
– Un État qui se transforme lui-même et qui innove : les agents publics sont concernés et acteurs de cette transformation

 

Programme :

  • la transformation numérique/accompagnement de l’Etat aux entreprises via le levier de l’intelligence artificielle (IA)
  • la transformation des métiers et des compétences au sein des organisations publiques (concernant les agents publics)…
  • qui pose la double question de la transformation managériale/RH et de la transformation numérique des services publics pour répondre aux demandes des usagers-citoyens (plus de simplicité, plus de lisibilité, plus de performance).

 

Cette séquence « regards croisés » se déroule dans le cadre de Bercy Innov, la journée de l’innovation des ministères économiques et financiers

 

* La direction interministérielle de la transformation publique (DITP) est placée sous l’autorité du ministre de l’Action et des comptes publics . Elle est en charge d’accompagner et de suivre la transformation publique au sein de l’Etat. Elle veille également à diffuser la culture d’innovation et à animer une communauté d’innovateurs publics au sein de l’administration centrale et territoriale.

** Le programme Entrepreneurs d’intérêt général (EIG), créé en 2016, vise à accélérer la transformation numérique de l’État, en collaboration avec les citoyens : pour cela il y a une sélection des projets d’amélioration du service public en lien avec le numérique proposés par des administrations & recrutement des personnes aux expertises numériques variées (développement, design, data science) qui travaillent pendant 10 mois, en équipes pluridisciplinaires et avec les agents, pour relever ces défis. Les administrations porteuses des défis sélectionnés bénéficient d’un co-financement et d’un accompagnement dans la réalisation des projets.

*** Beta.gouv est le réseau des incubateurs de Startups d’État ; il vise à améliorer le service public de l’intérieur en favorisant le passage à l’action d’agents publics qui développent, en tant qu’intrapreneurs, des produits numériques centrés sur les usagers.
L’équipe de la startup d’Etat Signaux faibles est chargée de relever le défi  « Détecter les entreprises en difficulté pour mieux les accompagner », projet proposé par le ministère de l’économie (DGE/DIRECCTE Bourgogne Franche Comté) en 2018 dans le cadre du programme Entrepreneurs d’intérêt général (EIG),