De l’échec au rebond : quels leviers pour les entrepreneurs ?

Echec entrepreneurial : comment l’anticiper ? comment l’accepter ? comment le dépasser et rebondir ?

Informations pratiques

  • 20/11/2018, 18:00 - 20:00
  • Le Tank, 22 bis rue des Taillandiers - Paris
  • Chargement de la carte…

En France, 60 000 entreprises environ déposent le bilan chaque année.

Si un ensemble de mesures existent déjà depuis quelques années afin de minimiser, pour les entrepreneurs, l’impact de la défaillance de leur entreprise (suppression de l’indicateur 040 qui fichait les chefs d’entreprises en faillite à la Banque de France, assouplissement des procédures de liquidation, sauvegarde accélérée, rétablissement professionnel permettant aux entrepreneurs de bonne foi d’effacer leurs dettes au bout de quatre mois s’ils n’ont plus de ressources et n’ont employé personne récemment), l’échec entrepreneurial reste mal perçu en France, contrairement à d’autres pays comme les Etats-Unis où il est considéré comme un atout.

En France, la peur de l’échec est l’un des premiers freins à la mise en œuvre d’une activité entrepreneuriale. Il convient de changer le regard que porte la société sur l’échec.
Le Gouvernement s’inscrit dans ce mouvement. La loi PACTE (plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises) vise à simplifier et alléger les démarches afin d’aider les entrepreneurs à rebondir après un échec.

Programme

Ce café économique, permettra de croiser les regards d’experts de la sphère publique, de structures d’accompagnement et d’entrepreneurs qui ont fait l’expérience du rebond, en dédramatisant l’échec et en réhabilitant l’entrepreneur qui a échoué :

  • Rebond entrepreneurial : que change la loi PACTE ?
  • Comment apprendre à détecter les signaux faibles en amont afin d’éviter les risques d’échec et la faillite de son entreprise ?
  • Se prémunir de l’échec : à quels acteurs s’adresser sur le terrain ?
  • Si l’échec est arrivé : comment s’en sortir et rebondir ?
  • Retours d’expériences d’entrepreneurs qui ont rebondi via différentes formes (création/reprise d’entreprise, salariat)

Intervenants

  • Sophie Ravel, chargée de mission entrepreneuriat, Direction générale des entreprises, ministères économiques et financiers
  • Pierre Pelouzet, Médiateur des Entreprises, ministères économiques et financiers
  • Dimitri Pivot, Président fondateur de Second Souffle, association d’intérêt général qui accompagne les entrepreneurs en rebond
  • Isabelle Saladin, entrepreneure, fondatrice-présidente des Rebondisseurs français, mouvement entrepreneurial qui a vocation à changer le regard porté sur ceux qui ont échoué et à valoriser le rebond comme fondement de tout succès entrepreneurial
  • Bertrand Haas, repreneur de la société FOMMA, distributeur de matériel destiné aux métiers de bouche, lauréat des Trophées CRA (Cédants et repreneurs d’affaires)* de la reprise 2018, secteurs services, commerce, bâtiment et TP
  • Alexis Sordet, entrepreneur qui a rebondi par le salariat, membre de l’association Second Souffle
  • Thomas Didier, jeune entrepreneur de la communauté Moovjee qui créé puis liquidé sa startup avant de rebondir via le salariat

Ce café économique est organisé en coordination avec la Direction générale des entreprises, avec la collaboration de Second Souffle et la participation d’autres acteurs de l’écosystème entrepreneurial.

Ouvert à tous (sous réserve d’inscription préalable, et dans la limite des places disponibles), il  se déroulera au Tank, espace de coworking et d’innovation à Paris 11ème.

Ce café économique permettra également d’annoncer la Quinzaine de la transmission-reprise d’entreprise , qui se déroulera du 21 novembre au 4 décembre 2018, et de présenter la 4ème édition de la journée « 24H Chrono pour Rebondir » du 7 décembre 2018, co-organisée par Second Souffle avec la Chambre de commerce et d’industrie de Paris.

* Le CRA est une association nationale pour la transmission d’entreprise (PME/PMI entre 5 et 100 salariés).

Inscriptions