Retour sur les cafés

Quels sont les apports de l’ESS au développement économique du territoire ?

Dans quelle mesure l’économie sociale et solidaire (ESS) peut-elle contribuer au développement économique des territoires ? Quels sont les liens entre les acteurs de l’ESS et l’économie dite « conventionnelle » ? Quels peuvent être les atouts d’une monnaie locale complémentaire pour les acteurs économiques ?

Retour sur notre rencontre du 13 avril 2016, organisée au café Fluctuat à Paris, dans le cadre de la journée dédiée à l’innovation du Printemps de l’économie.

Ce rendez-vous était le deuxième du cycle « Entrepreneuriat et ESS » organisé par les Cafés économiques de Bercy en partenariat avec la Mairie de Paris et l’Atelier, centre de ressources de l’ESS en Ile de France.  Au total, 5 intervenants sont venus débattre avec la soixantaine de participants présents :

> Jacques Dasnoy, Vice-Président du Comptoir de l’innovation ;
> Paul Chantereau, architecte chez Bellastock, association d’architecture expérimentale, œuvrant pour la valorisation des lieux et de leurs ressources ;
> Anne Hurand, chargée de développement de la société coopérative d’intérêt collectif (SCIC) La Cité Phares, pôle d’hospitalité aux activités à rayonnement écologique et solidaire situé sur l’Île-Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) ;
> Baptiste Perrissin Fabert, chargé de mission « économie du climat » au Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie, et co-auteur de la note « Financer la transition écologique des territoires par les monnaies locales » (Institut Veblen) ;
> Antoinette Guhl, adjointe à la Maire de Paris, chargée de l’économie sociale et solidaire, de l’innovation sociale et de l’économie circulaire.

 

 

Lire aussi sur le blog :

Aller plus loin :

  • La loi ESS (sur le portail des ministères économiques et financiers)

 

Laissez un commentaire

Complétez ce petit calcul avant d'envoyer votre message : (obligatoire)