Retour sur les cafés

Comment développer l’entrepreneuriat des jeunes dans les territoires fragiles ?

Quels sont les outils mis à disposition des jeunes porteurs de projet dans les territoires fragiles ? Comment les encourager à se lancer dans l’aventure entrepreneuriale ? Panorama de des actions mises en place en faveur de l’entrepreneuriat et découverte de parcours d’entrepreneurs…

Retour sur la rencontre organisée le 12 avril 2016, au ministère, dans le cadre de la journée « Politiques publiques » du Printemps de l’économie.

Dans le cadre du Printemps de l’économie 2016, l’équipe des Cafés économiques de Bercy a organisé une rencontre sur le thème de l’entrepreneuriat des jeunes dans les territoires fragiles. L’événement a réuni une centaine de jeunes scolarisés à Trappes, Villepinte et Noisy-le-Sec autour de quatre intervenants :

  • Armelle Billon, chargé de mission entrepreneuriat à la Direction Générale des entreprises (DGE) du ministère de l’économie, de l’industrie et du numérique ;
  • Radeda Kerboudj, responsable du programme « Entrepreneuriat dans les quartiers » et Neïla Tabli, responsable du programme « jeunes et entrepreneuriat », à l’Agence France Entrepreneur (AFE);
  • Florian Gravier, co-fondateur de la startup Flaneurz, qui a mis au point un système permettant de transformer ses chaussures en rollers ;
  • Leïla Bezaz, fondatrice de monpetitappart, agence d’architecture intérieure et de décoration spécialisée dans le gain de place ;
  • Isabelle Larregneste, directrice du développement de BGE PaRIF, membre fondateur du réseau BGE (réseau d’associations au service des porteurs d’initiatives pour créer des richesses dans les territoires).

Laissez un commentaire

Complétez ce petit calcul avant d'envoyer votre message : (obligatoire)

4 Commentaires

  • Pour ma part, il faudrait mettre l’accent sur l’accompagnement dans tout parcours entrepreneurial car les jeunes entrepreneurs sont souvent Asphyxier par des tonnes docs sans compter le RSI.

  • Ces initiatives sont excellentes et doivent être développées. Un point essentiel tient également au fait de transmettre le savoir-faire relatif à l’entreprenariat et au développement d’entreprise. Je rejoins le commentaire de Max, il est nécessaire de fournir un accompagnement pas à pas pour aider les personnes à progresser.

    Autre point : SVP aidez les entrepreneurs en supprimant les régimes complexes (juridique, social, fiscal) que l’on doit digérer. Tout le temps d’un entrepreneur devrait être consacré au développement de son entreprise et pas à se demander quelle option fiscale prendre. Cela nous aiderait énormément

  • Le RSI, c’est bientôt fini ! Affaire à suivre sur ce point précis.
    La problématique est intéressante d’autant que l’entrepreneuriat donne des ailes lorsqu’il est bien mené.
    Merci.